Non aux expulsions ! Un toit pour tous

Publié le par frontdegauche44-vignoble

 

Le 15 mars marque la fin de la trêve hivernale. Les expulsions sans relogement vont reprendre, jetant des milliers de familles à la rue. Face à cette pratique intolérable,disons :

NON AUX EXPULSIONS !

*Un logement, un toit*!

C'est l'un des moyens pour s'exprimer humainement, de se réaliser socialement … !

Vendredi 9 mars 2012 à 17h

Rassemblement unitaire place du Change à Nantes, qui sera rebaptisée place : « Un toit pour tous » !

 

Une précarité généralisée !

Le chômage, le pouvoir d’achat attaqué de toute part, la flambée des loyers, des charges et des prix de l’énergie, le logement devient une source d’inquiétude. Nombreuses sont les familles qui vivent dans l’angoisse permanente de perdre leur logement, leurs revenus ne permettant plus de faire face. Cette peur est très réelle.nationalement, les contentieux locatifs en 2010 atteignent leur plus haut niveau avec 158 000 cas. Les décisions de justice suivent la même évolution avec 114 000 décisions au total, dont 109 160 pour des loyers impayés. Les expressions du mal-logement se sont diversifiées et renouvelées donnant au phénomène une ampleur nouvelle et préoccupante, d'autant que le manque d'accompagnement social est bien réel et grandissant !

Une politique répressive !

La réduction par trois des délais d’expulsion, remise en cause du maintien dans les lieux, abaissement des plafonds de ressources : autant de mesures qui montrent clairement la volonté gouvernementale de rendre le statut de locataire de plus en plus précaire. Les reculs sont importants et désastreux, avec notamment la baisse des aides à la construction des logements sociaux et des allocations logement.

Une mobilisation indispensable !

Face à cette situation intolérable, il faut agir dès maintenant pour que le logement devienne une priorité nationale, et que cessent les expulsions. Des : associations, syndicats soutenus par des partis politiques de Loire Atlantique appellent les citoyennes et citoyens, les usagers du logement et plus largement à participer activement à cette initiative qui ce terminera devant la Préfecture pour accompagner une délégation qui devra être reçu par un représentant du Préfet à 18h.

Il ne faut pas se résigner. Continuons le rassemblement le plus large possible pour contrer cette politique du logement, qui est contraire aux besoins des habitants de notre pays !.

EXIGEONS TOUS ENSEMBLE :

► L'arrêt des expulsions et des saisies!

► Le respect et application de la loi DALO, de la loi de réquisition,

► L'obligation d'accueil inconditionnel des sans-logis jusqu'au relogement,

► Le gel des loyers tous secteurs confondus. La maîtrise des charges locatives,

► La revalorisation de 25 % des aides aux logement (Apl, AL, ...),

► La baisse des tarifs de l'énergie (électricité, gaz, fuel, eau …),

► La construction massive de 250 000 logement véritablement sociaux par an,

► Abrogation des lois qui précarisent les locataires (Loi Boutin ...)

► Des droits et le relogement dans un logement décent pour les habitants de camping, des

foyers de migrants, d'habitat hors norme ...

► La création d'un véritable service public du logement et de l'habitat, décentralisé … ...!

Premiers signataires ….CIMADE, GASPROM, LDH, CNL, CSF, DAL, MRAP, Logis St.-Jean, FNARS, INDECOSA CGT, avec le soutient : PCF (Front de Gauche), PS, MPA,...


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article