LA MAISON DE LA SECURITE SOCIALE A VERTOU ENCORE PLUS FRAGILISEE !!!

Publié le par frontdegauche44-vignoble

 

 JUSQU'A LA FERMETURE DEFINITIVE ?

 

En tant qu’élu municipal, j’apprends par la presse locale que la maison de la sécurité sociale à Vertou va avoir ses jours d’ouverture encore réduits : de 2 à 1.

Cette décision de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie a-t-elle été prise avec l’aval du Maire de Vertou ? J’ai écrit au Maire pour le savoir ; J’attends sa réponse.

Car toute modification de fonctionnement d’un service public est soumise à l’avis du maire de la commune.

M. le Maire doit en informer les élus et la population et refuser ce nouvel affaiblissement d’un service public de proximité.

Depuis 2010, la CPAM a engagé une « fusion » des caisses de Loire-Atlantique pour répondre aux exigences de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) entraînant des économies d’emplois et des détériorations pour la qualité du service rendu.

Dès septembre 2010, j’avais alerté M. le Maire par question orale au conseil municipal, sur les risques pour l’agence de Vertou et lui avais demandé, en cas de modifications, d’avertir les élus et la population et d’intervenir pour s’y opposer.

Il n’en a pas tenu compte.

Je rappelle qu’en 2007, l’agence de Vertou a vu ses jours d’ouverture fortement diminués : de 5 jours à 2 jours.

Ce service public de proximité est très apprécié des usagers.

J’avais pu le mesurer, au moment de la campagne de pétitions que j’avais initiée pour demander le rétablissement des jours d’ouverture.

1500 signatures recueillies.

En effet, l’affluence est très importante ; jusqu’à 150 usagers par demi-journée, avec file d’attente.

Cette agence concerne aussi des usagers des communes avoisinantes (25% des pétitionnaires).

Cette fuite en avant au nom de la réduction des dépenses publiques devient insupportable !

Les personnels et les habitants -usagers sont des victimes et les plus fragiles et défavorisés (n’ayant pas internet) sont pénalisés.

Ils vont devoir se déplacer encore plus loin avec des frais de transport plus importants.

Vous avez dit développement durable ?

 

J’appelle les vertaviens et les habitants des communes concernées à réagir et à se mobiliser.

Le Front de Gauche vertavien ne va rien lâcher et participera résolument à la résistance citoyenne.

Si rien n’est fait, c’est la fermeture définitive à court terme.

RESISTONS !!!

 

Michel GOUTY

Elu communiste à Vertou

Président du collectif Front de Gauche sur la 10ème circonscription

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article